Source : Le Monde.fr
Date : avril 2018
Journaliste : Ludovic CLERIMA

Malgré le recentrage du dispositif Pinel et les prix toujours aussi hauts, l’investissement locatif demeure un bon placement pour qui sait repérer les territoires d’avenir.
L’alignement des planètes est-il toujours d’actualité ? En 2017, tous les signaux étaient au vert pour qui voulait investir dans l’immobilier neuf. Mais avec la menace de la hausse des taux, les prix qui ne reculent pas et le recentrage du dispositif Pinel, l’année 2018 est-elle encore favorable à la pierre ? « Pas de panique ! », répondent en cœur les professionnels.

[..] Repérer les territoires d’avenir

Que les petits budgets se rassurent. Des stratégies existent pour trouver des logements moins chers : « Il faut miser, dans ces métropoles, sur la première couronne où les prix sont plus doux et les loyers pas nécessairement moins faibles. Si le bien est situé près des transports, des rentabilités de l’ordre de 3,50 % à 3,60 % sont à espérer, à l’exemple de villes comme Argenteuil, Aubervilliers et toutes celles qui seront desservies par le Grand Paris. Idem pour Nantes avec la commune de Saint-Herblain. À cela il faudra ajouter les abattements fiscaux pour ceux qui feraient un Pinel », conseille Franck Vignaud, directeur du Laboratoire de l’immobilier, conseiller en investissement immobilier.

Retrouvez l’intégralité de l’article en cliquant sur ce lien.