Source : Capital
Date : 02 12 2017

[..] le gouvernement a fait voter un texte maintenant jusqu’à fin 2018 le dispositif dans les communes des zones B2 (de 50.000 à 250.000 habitants) et zones C (moins de 50.000 habitants) bénéficiant d’un agrément préfectoral. Seules conditions pour que les opérations soient éligibles : les permis de construire des programmes concernés devront avoir été déposés avant le 31 décembre 2017.

Tenté ? Soyez vigilant, car ces zonages restent imparfaits, et il convient de bien se renseigner sur l’état du marché locatif local avant vous lancer dans une opération. “Les loyers varient du simple au double au sein d’une même zone”, souligne Franck Vignaud, directeur du Laboratoire de l’immobilier. Comme le montre notre tableau, les loyers de marché sont inférieurs au plafond à respecter dans au moins deux tiers des villes éligibles. Ce qui fait courir le risque de céder à des simulations de rendement trop optimistes, et de surpayer le logement visé.

Lire l’article complet