Suite à l’actualisation du fichier des données complémentaires, l’INSEE confirme la hausse des prix des logements anciens, notamment ceux des appartements.

Au premier trimestre 2019, les prix des logements anciens augmentent de 0,7 % par rapport au dernier trimestre 2018. Cette hausse est plus forte pour les appartements (+1,0 %) que pour les maisons (+0,5 %).

Sur un an, on note un très léger recul de la hausse des prix (+3,0 % sur un an au premier trimestre 2019 après +3,7 % observé au dernier trimestre 2018). Celui-ci est causé par le ralentissement de la hausse des prix des maisons anciennes, perdant 0,6 point. Les prix des appartements anciens restent dynamiques (+3,7 % sur un an au premier trimestre 2019 contre +3,4 % observé au dernier trimestre 2018).

Cette hausse est beaucoup plus marquée en région Ile-de-France, et plus particulièrement à Paris où les prix des appartements anciens ont augmenté de 6,4 % entre le premier trimestre 2018 et le premier trimestre 2019.

Parallèlement, le volume de transactions reste à un niveau élevé et continue d’augmenter. En effet, le nombre de transactions cumulé sur un an au premier trimestre 2019 s’élève à 985 000 contre 965 000 au dernier trimestre 2018.

Source : INSEE

Voir la publication INSEE en cliquant ici.