Les chiffres des premiers mois laissent percevoir une année 2019 difficile pour le secteur de la construction. Les autorisations de permis de construire déclinent fortement sur les 12 derniers mois : on relève 444 245 logements autorisés à fin avril 2019, soit -8,7 % depuis avril 2018.

Le logement collectif, principal segment du marché, a représenté 53% des autorisations de permis de construire sur les 12 derniers mois. C’est lui qui accuse la plus forte chute : -10,6% contre -8,7% pour l’ensemble des logements ; de plus, cette chute s’accélère puisqu’elle passe à -14,8% sur les 3 derniers mois.

Les logements individuels purs ont vu leur nombre d’autorisations reculer de -9,6% sur 12 mois, avec un ralentissement sur les 3 derniers mois, à -1,7% seulement. Ce type de logements, initié par les particuliers, semble mieux résister à la crise, ce qui permet d’amortir le recul de l’ensemble des permis autorisés à -8,0% sur les 3 derniers mois.

De leur côté, les mises en chantier semblent mieux résister à la baisse pour l’instant, avec un recul de -4,4% seulement sur 12 mois. Mais la forte baisse des autorisations laisse augurer un repli plus marqué des mises en chantier dans les mois à venir. D’ailleurs, les créations de logements ont chuté de -5,7% sur les 3 derniers mois, premier signe d’une accélération de cette baisse.

On notera une situation inversée pour les mises en chantier entre les collectifs et les logements individuels groupés : les premiers ne cèdent que -1,3% sur 12 mois alors que les seconds sont en recul de -8,8% (-8,5% sur 3 mois).

Autorisations de permis de construire et mises en chantier à avril 2019