Après un nombre de mises en vente inférieur à 30 000 logements durant 3 trimestres, le niveau de l’offre se redresse enfin.

Au 2ème trimestre 2019, le volume des mises en vente s’établit à 32 059 logements, un niveau plus faible que celui observé au second trimestre 2018 (37 634 logements). Sur un an, on note ainsi une forte chute du nombre de logements commercialisés, soit -14,8 %. Cette baisse concerne surtout les logements individuels (- 33,2 %) et dans une moindre mesure les logements collectifs (- 13,2 %). On relève toutefois une progression de l’offre immobilière par rapport aux 3 derniers trimestres ; ainsi le volume de mises en vente augmente de 31,8 % par rapport au premier trimestre 2019.

Du côté des réservations, on observe également un léger repli sur le second trimestre 2019 par rapport au deuxième trimestre 2018 (- 3,3 %). Celui-ci est plus marqué pour l’individuel (- 10,7 %) que dans le collectif (- 2,7 %). Les ventes s’élèvent à 33 922 logements, soit +7,1% par rapport au premier trimestre 2019 (31 662). Les ventes des appartements et des maisons progressent toutefois sensiblement par rapport au 1er trimestre 2019 : +6,9 % et +10,7 % respectivement.

Le volume de l’offre augmentant plus rapidement que celui des ventes, le stock en fin de période est également en légère hausse par rapport au trimestre dernier (+1,0 %).

Mises en vente et ventes des logements neufs au 2nd trimestre 2019