Le législateur a découpé la France Métropolitaine en 5 grandes zones, en fonction du degré de tension relevé sur les marchés immobiliers :

TELECHARGER LA CARTE DU ZONAGE

  • La zone Abis :

    C’est la zone la plus tendue, marquée par une insuffisance chronique de logements face aux besoins des ménages. On y trouve Paris et 76 autres communes limitrophes des Yvelines (78), Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93), Val-de-Marne (94) et Val-d’Oise (95).

  • La zone A :

    Elle se concentre sur quelques secteurs seulement :

    • en périphérie de la zone Abis d’Ile-de-France,
    • sur la Côte d’Azur, à proximité de la bande littorale qui s’étend de Fos-sur-Mer à Menton
    • dans le Genevois Français, à proximité d’Annemasse et du Pays de Gex
    • sur l’agglomération de Montpellier
    • à Lyon et Villeurbanne
    • à Lille
  • La zone B1 :

    Elle regroupe les grandes métropoles régionales et leur périphérie. Il s’agit généralement d’agglomérations de plus de 100 000 habitants.

  • La zone B2 :

    Peu tendue, c’est la zone des villes moyennes de Province. Attention : depuis le 1er janvier 2019 les communes de la zone B2 ne sont plus éligibles au dispositif Pinel.

  • La zone C :

    Elle compte plus de 30000 communes, soit 83% du territoire métropolitain, et c’est la zone la moins tendue. Ces communes sont exclues du dispositif Pinel.

Pour sécuriser son projet, un investisseur aura intérêt à privilégier les zones tendues.